12 - Là où on mange sur le pouce

  • Calé au bar

    Tous les matins ou presque, on peut me trouver au bar de ma cuisine. C'est là que je prépare et prends un expresso. Je le bois en général très tranquillement, et j'essaie de fabriquer l'instant le plus serein et immobile de la matinée. Et zou ! j'enchaine le plus souvent en partant au boulot sans tarder plus longtemps.

    Le rituel de ce petit-déjeuner m'est agréable, car en plus de la dose de caféine et de l'arome du café, je prends une dose de temps tranquille, une dose de mon "chez moi", et j'en profite d'une certaine manière pour me préparer mentalement à la journée qui s'annonce.
    83215344c6316282a1a41539fb526219.jpg

    D'un point de vue d'agencement de l'appartement, le bar établit un trait d'union entre la cuisine et le séjour, car il donne sur le séjour tout en étant le prolongement de l'espace cuisine. C'est encore un choix ingénieux que l'on doit aux précédents propriétaires !

    4dea18e30e8ff56d767c4b9a0fd9d6ff.gif

    Le tabourets jaunes de bar sont de notre choix, et je les recommande grandement ! Ce sont sans doute les seuls meubles que l'on pourrait qualifier de "design" dans notre appartement. Leurs points forts, c'est une assise confortable et qui peut tourner, la possibilité d'ajuster la hauteur (super pratique pour les enfants de 2 à 10 ans), et bien sûr une ligne élégante et une couleur tonique. 

    b49386bc2924a3feb91392a14229a8d4.jpg

    Note de relecture : ah, non, maintenant que j'y pense, j'ai d'autres meubles qualifiables de "design" : une table ronde Alvar Aalto avec un plateau noir, achetée à Artek, et un canapé-lit Ligne Roset (modèle multy, blanc), acheté à Cinna. C'était d'ailleurs les deux seuls meubles, en plus de quatre chaises pliantes en bois et d'une étagère Bruynzeel, que j'avais dans ma brève vie (presqu'un an) de célibataire en Finlande, avant que je ne rencontre ma femme. La télé était posée sur un assemblage de boites de pâtes Barilla (qui était ma table à manger avant que je n'achète celle d'Alvar Aalto), quand elle n'était pas par terre. Le lit était un matelas en mousse en mezzanine. Ah la la, que de souvenirs.

    Les matins commencent vraiment là, quand je prépare mon expresso, et souvent aussi le cappuccino de ma femme. C'est un rituel que j'aime bien, celui de préparer le café. Voila comment ca se passe:

    1 - Après avoir rempli le réservoir d'eau, et avoir allumé la machine, on choisit le café (je préfère les cafés au goût fort, ma femme les préfère parfumés à la cardamone), et on le met dans la coupelle. Je tiens la coupelle au dessus d'un tupperware pour la remplir et en ajuster le niveau, c'est bien commode.

    e7a34187727f4dcc4c5cd943e3a539db.jpg

    2 - Ensuite, on cale à fond le bras qui tient la coupelle, on place les tasses, on lance la machine, et on attend environ 5-20 secondes, ca dépend de l'humeur de la machine (en fait, je crois que ca dépend du fait d'avoir tassé ou pas le café ; avec ce modèle, qui n'est pas un foudre de guerre, il ne faut pas franchement appuyer pour tasser le café, sinon ca va prendre 20 secondes plutôt que 5).

    1c27ac5b7eb7212b3576c5bc1b677346.jpg

     3 - Et pour les cappuccinos, on fait mousser le lait, on saupoudre de sucre roux, et on fait un dessin au pochoir avec le cacao en poudre.

    7b9a9126cf3a60cd03d13bbcd210c9a4.jpg

     4 -  Et finalement, on nettoie la coupelle, la cafetière, et surtout le tube pour faire mousser le lait si on s'en est servi.

    D'une manière plus général, c'est le coin pour la pause café, quel que soit le moment de la journée, mais je ne prends qu'exceptionnellement du café après le milieu de l'après-midi. Comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, le coin est dédié au café et à son rituel : les tasses d'un côté, le café de l'autre, des petits princes (pour le matin) et des tablettes de chocolat fort (pour le café après les déjeuners de midi le week-end). Sur la cafetière, il y a des pochoirs à utiliser avec du cacao en poudre, par exemple pour les cappuccinos.

    187c4f66c52564514763d43e54e6d4a7.jpg

    La cafetière est le modèle EA 100 Crema de la marque AEG, un modèle simple et pratique, à 150 euros, trouvée à Stockmann au printemps 2004. Facile à remplir d'eau, à utiliser, à nettoyer, sommet plat qui permet de poser ceci ou cela, et elle fait mousser le lait. Elle faisait partie de notre liste de mariage... merci tante Francoise ! La tasse ronde que j'utilise rituellement est  un modèle de la marque finlandaise Arabia, un modèle tout simplement sublime, sans anse et avec une soucoupe élevée dans laquelle la tasse se cale profondément. Attention, on ne peut acheter ces tasses qu'au magasin de l'usine (à Helsinki), allez savoir pourquoi ! On en a deux au format expresso, et une au format cappuccino.

    Derrière la machine, j'ai posé un vieux carreau iranien, chiné dans une boutique je sais plus où de je ne sais plus quel pays. Fixé tout bêtement avec un peu de silicone en gel.

    Voila, si vous avez des questions ou des commentaires, j'y répondrai volontiers :-)

    /Paul

La dolce vita à Helsinki, dans un appart de 91m2, situé dans le quartier bohème de la ville