17 - Là où on range les livres et joue du violon

  • Petite pièce à usages multiples

    Il y a, dans notre appartement, une pièce si petite qu'on l'appelle le plus souvent "la petite pièce". Cette pièce mesure 2,70 x 2,00 mètres. Elle est dépourvue de fenêtre sur l'extérieur.

    6dd21b2c38001051dad416db3bf54e6a.gif

    À défaut d'une fenêtre sur l'extérieur, elle a une ouverture vitrée à 2,20 mètres du sol, et cette ouverture, de 40 cm de haut sur toute la largeur de la pièce, donne sur notre chambre à coucher.

    8efda0494c18908c7a746d10767ae397.jpg

    Lorsqu'il a fallu réunir deux appartements de 45 m2 en un seul d'environ 90 m2, cette pièce a été concue par l'architecte d'intérieur et approuvée par les précédents propriétaires. Précédemment, il y avait une unique grande pièce, de 4x5 mètres avec une seule fenêtre.

    Une solution facile et meilleure marché aurait été de laisser cette pièce adjointe à la chambre, et de faire une chambre en forme de L. Au lieu de cela, l'espace a été cloisonné, et une porte a été ajoutée.

    Il y a donc deux portes vitrées dans le couloir, une pour la petite pièce (au centre de la photo ci-dessous), et une pour la chambre à coucher (à droite ci-dessous).

    746ef2436ec6a77932e368707ae9667c.jpg

    À l'usage, il est apparu évident que cette petite pièce a été brillament concue, et contrairement à l'impression qu'elle pourrait donner sur le plan, bien qu'elle soit de petite taille et sans fenêtre, ce n'est pas un réduit.

    Les proportions sont excellentes, car elles permettent à la pièce d'avoir de nombreuses fonctions. De plus, la porte s'ouvre hors de la pièce, ce qui permet d'utiliser tout l'espace dans la pièce.

    Les ouvertures lumineuses de cette pièce sont très judicieuses : dans l'impossibilité d'avoir une fenêtre qui donne sur l'extérieur, la pièce a été dotée d'une porte-fenêtre, et d'une ouverture vitrée bien au-dessus de la hauteur des yeux (l'ouverture vitrée est à 2,20 mètres du sol !) Même quand la porte est fermée, la lumière naturelle peut entrer par ces deux ouvertures.

    Cette pièce petite et sans réelle fenêtre, elle a actuellement de nombreux usages :

    • bibliothèque
    • salle de lecture
    • salle pour visionner les DVD
    • salle pour répéter le violon (ma femme est violoniste...)
    • dressing-room attenante à la chambre
    • et même : chambre d'amis !
    7f03c279e851922d1e137a71cf5ae27b.jpg

    L'usage le plus permanent est celui de bibliothèque. On a mis 3 étagères Ikea, le modèle Ivar. Ces étagères permettent d'ajuster au plus près la hauteur entre chaque plateau, et on peut donc ranger un maximum de livres et de DVD, sans qu'il soit besoin de les empiler.

    Pour caler les livres, quand j'en sors ou quand j'en rajoute dans l'étagère, j'utilise les divers objets qui me tombent sous la main, selon la taille des "trous". J'aime beaucoup que ce soit une peluche qui me tombe sous la main pour faire ca : quand il faut combler un espace de 6-8 livres de poche, la peluche s'étale et occupe l'espace qu'on lui donne, mais quand il faut combler un espace de 2-3 livres, la même peluche se retrouve toute serrée.

    ccc9a27ac3cfd529b77d36abb6f55f1d.jpg

    Un canapé permet de lire tranquillement ce qu'on pioche dans la bibliothèque. C'est un petit salon de lecture.

    En face du canapé, un meuble indien surmonté d'un miroir. Le meuble apporte une présence, le miroir apporte un peu de profondeur. Le meuble a été acheté au magasin Moko, et le miroir a été chiné par ma femme pour... 5 euros dans une friperie ! J'ai dû faire preuve d'ingéniosité pour le fixer solidement au mur, car il est dépourvu de crochet ou d'attache.

    4dfc4992872e97b417269cd16a70f6dc.jpg

    J'ai bricolé le vieux meuble indien. J'y ai fait un gros trou à l'arrière pour faire passer les prises peritel, et j'ai rajouté une planche supplémentaire au milieu de la hauteur.

    bcab8c056bc12b8c4cf8d560551f862a.jpg

    Dans ce vieux meuble indien, il y a désormais tout ce qu'il faut pour regarder des DVD (et potentiellement les VHS...). On se cale bien dans la canapé, et voila une salle pour regarder des films dans un petit cocon.

    Il y a même une machine pour faire du karaoké ! Ce qui fait le lien avec l'usage suivant de cette pièce...

    29ea9252acdf14b7ded6b1706798fc11.jpg

    Je ne suis pas sûr de bien savoir pourquoi ma femme aime utiliser cette pièce pour répéter le violon. Je lui en ai demandé la raison, elle n'a pas su me dire !

    Je pense quant à moi que l'absence de fenêtre se mue en avantage pour travailler, pour rester concentré. Il n'y a pas de ciel bleu, de rayons de soleil ou de chants d'oiseaux qui invitent à arrêter de travailler. Il n'y a pas de bruit de moto pétaradante qui passe dans la rue. La lumière reste assez constante. La pièce est donc calme, sans mouvement agréable ou désagréable.

    Les propriétaires précédents avaient fait de cette pièce un bureau, ce n'est donc certainement pas un hasard que ma femme préfère cette pièce pour travailler.

    b3ddc4124f96ab6aac0d1b17bc072b71.jpg

    L'absence de fenêtre permet un autre usage, celui de dressing-room ! Ma femme y emmène les différents vêtements qu'elle veut essayer, elle en accroche quelques uns aux crochets que j'ai vissé aux étagères à cet usage, elle dispose d'autres vêtements sur le canapé, et elle utilise le miroir pour voir ce que ca donne. Et tout cela, sans souci des voisins, car il n'y a pas de fenêtre.

    Je réfléchis de temps en temps à ce que je pourrais faire pour améliorer l'utilisation de la pièce en tant que dressing-room, mais je n'ai pour l'instant trouvé rien de plus à installer.

    2743a895dc591cce9badb70d40cf019b.jpg

    Le canapé est un canapé-lit, et quand on l'ouvre, ca tient tout juste, mais ca tient ! Cette pièce peut servir de chambre d'amis.

    Il y a de la place pour deux. On a mis une tringle à rideaux sur la porte vitrée, côté intérieur de la pièce, pour parfaire l'installation.

    1bf433ef2efee51a844e222c94b894b3.jpg

    Enfin, en ce qui concerne la décoration, c'est dans la même veine que le reste de l'appartement, et les photos de ce billet en disent beaucoup sans que j'ai besoin de souligner ou rappeler ce que j'ai décrit dans d'autres billets, pour d'autres pièces.

    On retrouve le sens de la décoration typique de ma femme : rempli, coloré, chargé mais avec un bon sens de la composition.

    On retrouve aussi un sens de la décoration conjoint à nous deux, par exemple dans la composition sur le meuble indien, qu'on voit sur la dernière photo ci-dessus : c'est beaucoup plus sobre, ma femme et moi y étant allés petit à petit de notre touche personnelle, que ce soit en ajout ou en suppression. Le chemin de table rouge, à bouts triangulaires dorés et agrémentés d'un pompon, c'est un cadeau de noël que j'ai fait à ma femme, et c'est elle qui a eu l'idée de le mettre là plutôt que de temps en temps sur la table.

    Le tapis est de toute évidence iranien, et je ne me rappelle plus de quel type. Il a été acheté à Stockmann par ma femme, si j'ai bonne mémoire.

    Il y a, face aux étagères, un meuble peint tibétain, qu'on devine à peine sur les photos de ce billet. 

    1ba2d038b19b5beed7399fbd2d7d2732.jpg

    J'ai eu récemment une idée assez originale à mettre en oeuvre : donner un air romain à cette pièce.

    Cette idée m'est venue après la visite, il y a quelques jours, d'une exposition à Helsinki. Cette exposition (Domus Pompeiana, au musée Amos Anderson) reconstituait grandeur nature des pièces d'une belle maison au centre-ville de Pompéi. Je me suis rendu compte que dans l'architecture d'intérieur romaine, de nombreuses pièces étaient dépourvues de fenêtres, la lumière entrant par la porte et, parfois, par des ouvertures qui, en hauteur, donnaient sur l'atrium ou sur d'autres pièces.

    Alors les choix décoratifs qui marchaient pour les romains et leurs pièces sans fenêtre, ca devrait pouvoir marcher pour nous aussi dans cette pièce là ! Au minimum, ca donnera une atmosphère forte et particulière à la pièce. Par exemple, ma première idée, pour donner le ton sans effort et faire un ballon d'essai, ce serait une bande rouge qui ferait le tour de la pièce, passant au dessus de la porte et sous l'ouverture vitrée. Peut-être que j'opterai ensuite pour une bande de 1 mètre de haut à partir du sol, pour un trompe-l'oeil sur un des murs, pour un cadre peint en rouge et noir sur un des murs...

    /Paul

La dolce vita à Helsinki, dans un appart de 91m2, situé dans le quartier bohème de la ville