• Une chambre à coucher minimaliste et fonctionnelle

    Permettez-moi de vous faire visiter la chambre à coucher de ma femme et moi... Les principales caractéristiques de la chambre sont :

    • petite
    • confortable
    • fonctionnelle
    • habitée par un fantôme géant

    Elle est petite pour un appartement de plus de 90m2 : à peine 2,5 mètres sur 4 mètres, soit 10m2... ce qui nous convient très bien, car un grand lit y tient, et que, hors du sommeil, on y passe très peu de temps. L'espace qui n'est pas utilisé dans la chambre est utilisé pour le reste de l'appartement.

    medium_note_0015_01_plan_sol_chambre.gif

    La porte de la pièce est une porte fenêtre, ce qui est très agréable, car l'espace reste ouvert quand la porte est fermée. Au besoin, on peut en obturer les vitres, grâce à un rideau fixé sur la porte, rideau qu'on devine dans les coins de la photo ci-dessous et à gauche.

    Je remercie au passage les propriétaires précédents, qui ont chiné la porte fenêtre, qui ont si judicieusement choisi la taille de la chambre, et qui ont fait bâtir le chambranle de la porte pour qu'il soit adapté aux dimensions "rares" de la porte fenêtre (0,90m x 1,90m) ! Et ce sont aussi eux qui se sont chargés des couleurs aux murs...

    medium_note_0015_02_porte_chambre.jpg

    À gauche quand on rentre dans la chambre: un grand lit Ikea. Il tient juste, il y a à peine assez de place pour des espèces de panier ikea fixés sur le montant droit du lit, et un porte document sur la partie gauche. On l'a décoré avec une guirlande lumineuse sur la tête de lit. Il y a un tissu blanc derrière la tête de lit, et on y on a cloué une vieille photo d'époque, sans doute du XIXe siècle, représentant un couple de Finlandais un peu âgés et avec des bouilles sympas.

    Les rideaux sont doubles, car il n'y a pas de volets en Finlande en général, et dans notre appartement en particulier ; le rideau le plus visible est un sari bleu foncé, coupé en deux longues bandes de 1mètre de large et de 2m50 de long. Le rideau le plus épais est au sein du rideau bleu sur la photo ci-dessous. Il y a même un troisième rideau contre la fenêtre, plus décoratif qu'obturant ; il se lève et s'abaisse (on en voit vaguement 2 bandes rouges sur la photo ci-dessous), mais en général il est toujours baissé. On a assez d'obscurité pour dormir lors des nuits blanches, de mi-mai à fin juillet.

    medium_note_0015_03_lit.jpg

    À droite quand on rentre, il y a une table de maquillage et une penderie, les deux venant d'Ikea. Le tabouret pour la table de maquillage sert souvent de desserte temporaire pour les vêtements ! Derrière la porte, entre la penderie et le mur, il y a l'aspirateur et une échelle de 1m80 de haut (le plafond de l'appart est à 3m30, l'échelle est utile plusieurs fois par mois...), et si on ne les voit pas, c'est exprès !

    Un porte-documents, une petite corbeille, un miroir indien, une guirlande lumineuse et un plateau sous le miroir complètent l''ameublement. Le haut du miroir sert à poser les flacons de parfum ! Le cadre en tiges métalliques de la penderie sert à suspendre des sacs, une cape orientale verte, etc.

    medium_note_0015_04_table_penderie.jpg

    C'est un peu en désordre, comme d'habitude !

    Mais j'avais parlé d'un fantôme dans l'introduction de cette note.. Le voici !

    medium_note_0015_05_fantome.jpg

    C'est une tente, euh, un peu comme celle du salon, que vous pouvez voir dans cette note : une tente dans notre salon. Ce n'est pas une moustiquaire, le tissu en est bien plus dense.

    Le fantôme est au dessus du lit, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous (en fait : 2 photos, l'une sous l'autre)

    medium_note_0015_06_fantome_lit.jpg

    La partie gauche de la tente est tenue par une embrasse. L'ouverture au dessus de l'embrasse permet de donner de la lumière du jour dans la pièce d'à côté, la bibliothèque-boudoir, qui peut elle servir au besoin de chambre à coucher.

    medium_note_0015_07_gauche.jpg

    La partie droite de la tente est accrochée à la tringle du rideau. Il y a une lanterne marocaine (made in India) au plafond, qui envoie la lumière à travers des petites glaces de toutes les couleurs quand l'ampoule est allumée.

    Juste à côté de la rosette au plafond, il y a l'alarme incendie, du genre détecteur de fumée. En Finlande, il est obligatoire d'avoir des de telles alarmes incendies, il y en a une demi-douzaine dans l'appart ! Les frais et la responsabilité de l'installation et de l'état de marche des alarmes incendies incombent aux occupants des appartements, qu'ils soient locataires ou propriétaires.

    Dans cette chambre (et dans celle-là seulement), les murs sont bleu-clair. Comme dans le reste de l'appartement, le plafond est blanc, et il y a une bande blanche d'environ 30 centimètres de hauteur en haut des murs. Ces couleurs sont lumineuses et reposantes.

    medium_note_0015_08_droite.jpg

    Ma femme a accroché des boules de Noêl lors du dernier Noêl, et comme c'est bien joli, on ne les a pas enlevées ! Quand on est allongé sur le lit, on voit l'armature en bois au sommet de la tente, et les boules de sapin de Noêl sont comme un mobile pour enfants, et tant pis si nous sommes des adultes. Certains appellent ce genre de tissu un ciel de lit, ca me paraît une appellation correcte !

    medium_note_0015_09_mobile.jpg

    Les deux photos ci-dessous montrent comment ca fait quand on est dessous.

    medium_note_0015_10_dans_la_tente.jpg
     
    medium_note_0015_11_armature_noel.jpg

    La tente a été trouvée au magasin Universum, à Tallinn, pour environ 60 euros, en décembre 2003. On l'a achetée en même temps que la grande tente du salon, et le vendeur nous a dit qu'ils les vendaient pour le même prix, car la petite tente (celle de la chambre) a l'avantage d'avoir une armature en bois et elle n'a besoin que d'un trou au plafond pour être suspendue.

    Le lit vient d'Ikea, c'est le modèle Hopen, à ~180€ sur le site d'Ikea France. La penderie est d'Ikea, c'est le modèle Meldal, à ~70€ sur le site d'Ikea France. D'Ikea aussi, il y a la table de maquillage et le tapis genre laine de mouton au pied du lit.

    Bon nombre d'objets dans la chambre ont été achetés à Indiska : la lanterne marocaine (made in India) au plafond, le rideau le plus épais, le rideau léger contre la fenêtre, la tablette sous le miroir et les deux équerres qui tiennent la tablette, le porte-documents... Je crois que dans toutes les pièces de l'appartement, il y a nombre d'objets qui viennent d'Indiska, ce qui fait de ce dernier le principal fournisseur de la décoration de notre appartement !

    Le miroir indien vient bizarrement de Anttila, et il est made in China !

    Le sari, coupé en deux, a été acheté à Paris, dans l'excellent quartier indien au bout de la rue du Faubourg Saint Denis, juste à côté de la station La Chapelle, ligne 2 du métro. Celui-là, c'est un sari de bonne qualité, je pense qu'il a dû coûter environ 15 euros quand on l'a acheté il y a 4 ans. Il y a aussi un tissu indien sur la table de maquillage, acheté dans le même coin de Paris.

    Voila, c'était un peu long, mais comme la chambre à coucher est un peu petite, et que tout se touche et se répond (le tissu de la tente répond au tissu de la penderie Ikea, etc), je voulais la traiter en une seule note !

    Si vous avez des questions ou des commentaires, à vous de tapoter du clavier !

    /Paul

  • Mon meuble préféré

    Après avoir bien réfléchi sur ce que j'aime le plus dans les intérieurs d'appartement (voir la note précédente, du mercredi 6 juin), je suis arrivé à la conclusion que mon meuble préféré devait être celui qu'on voit à droite de la photo ci-dessous :

    medium_note_0014_01_meuble_fermé.jpg
    Bien sûr, c'est artificiel de préférer un meuble à un autre... c'est un jeu, sans plus. Si un incendie ravageait notre appartement et qu'un seul meuble survivait, je préférerais que ce soit le grand tapis du salon, un isfahan des années 1940 de grande qualité et en très bon état. Car tout dépend de la méthode (ou du jeu) qu'on suit pour déterminer le meuble préféré. 

    Donc, si je me fie à la liste que j'ai dressée dans la note précédente, ce petit meuble est un condensé de choses qui me plaisent :

    • c'est un meuble indien, de fabrication et d'esprit
    • il est principalement en bois et en verre, des materiaux agréables au toucher
    • il est simple, fonctionnel et utilisé
    • il possède de jolis détails : courbe élégante de la partie inférieure, joli motif du verre
    • on l'a agrémenté de nombreux petits éléments décoratifs, principalement des éléphants en tissus colorés, typiques de l'esprit de la décoration de notre appartement
    • il remplit une fonction admirable : j'y range les livres que je suis en train de lire, et ceux que j'ai le plus envie de lire ou relire. Or, dans ma note précédente, j'ai mis en premier, dans la liste des choses que j'aime le plus dans un intérieur :  les livres au format poche, les livres qu'on a prévu de lire ou de relire.
    • le tiroir contient des choses importantes qui doivent toujours être rangées sans risque d'être égarées : mon passeport, mon permis de conduire, le livret de famille.

    Le meuble est placé tout près de l'entrée (visible au fond de la photo ci-dessus), alors si je dois partir le matin et que je me rends compte que je n'ai pas de livre à lire dans mon sac, je tends la main vers ce petit meuble, et j'y pioche en 3 secondes un livre très désirable. En général aussi, c'est là que je vais en premier piocher un livre quand je suis d'humeur à lire un livre à la maison.

    medium_note_0014_02_meuble_ouvert.jpg

    C'est aussi dans ce petit meuble que je mets le dictionnaire finlandais-francais-finlandais, les cartes de Helsinki et les horaires de bus et de trains, c'est à dire des choses qui peuvent être utiles quand on quitte l'appartement, sans être indispensables. C'est aussi là que je range mes jeux de tarot, à ne pas oublier le vendredi matin pour les soirées de tarot au bar du vendredi soir.

     Il a été acheté dans un magasin de l'excellente enseigne suédoise Indiska, pour environ 65 euros (ou 55 ? ou 75 ?), si je me rappelle bien. Je me demande si je ne devrais pas en acheter un autre du même modèle, à mettre près de la tête du lit dans la chambre à coucher.

    Pour la petite histoire, il s'est passé quelque chose d'intéressant dans l'installation de ce meuble. Il est placé au dessus d'une console, qui sert de vide-poche. Or, quand on a emmenagé, et qu'il n'y avait pas encore le petit meuble de cette note, on a placé là cette console, mais ca n'allait pas, on la voyait mal quand on passait de la cuisine à la table à manger, elle gênait. On l'a donc mise ailleurs. Ensuite, on a acheté le petit meuble de cette note, on l'a fixé au mur, et j'ai eu l'idée de remettre là la console qui n'avait pas trouvé de place satisfaisante ailleurs dans l'appartement. Et cette fois, ca a marché ! On ne s'y cognait plus, parce que le meuble à hauteur des yeux faisait qu'instinctivement, on ne cherchait plus à passer le long du mur.

    Et pour ceux qui seraient curieux de savoir quels livres il y a (on ne peut pas en lire les tranches sur la photo au dessus), pour ceux aussi qui aiment les inventaires, voila la liste des livres en ce dimanche 3 juin où j'écris cette note :

    • Rimbaud, oeuvres poétique, à finir, à relire
    • Ulysse, tome 2, de James Joyce, à finir
    • Le Finnois sans peine, méthode Assimil, à finir
    • L'élégie érotique romaine, de Paul Veyne, à finir
    • L'urbanisme face aux villes anciennes, de Gustavo Giovannoni, à finir (presque fini)
    • Odyssée, d'Homère, à finir dans cette édition là (lue dans d'autres éditions)
    • Essais I, de Michel de Montaigne, à finir
    • Lecons de sagesse, le soutra du coeur, du Dalaï-Lama, à finir
    • Le livre noir, d'Orhan Pamuk, à finir
    • Histoire romaine de Tite-Live, la seconde guerre punique, livres XXI à XXV, fini, à remettre dans la bibliothèque
    • Iliade, d'Homère, traduction par Eugène Lasserre, à relire, et à relire encore
    • Les poètes du Grand Jeu, à finir, à relire, et à relire encore
    • La prisonnière, de Proust, à relire, et à relire encore
    • dictionnaire jaune Gummerus, finlandais-francais-finlandais

    /Paul

La dolce vita à Helsinki, dans un appart de 91m2, situé dans le quartier bohème de la ville