Portes de grottes

L'entrée de l'immeuble peut donner l'impression d'une entrée de grotte. La porte a un aspect massif, en forme d'arche plutôt qu'avec des angles droits, la base est constituée de pierres dont la surface est irrégulière. Cette porte se prolonge par un couloir, privé de lumière, qui renforce cette impression d'antre taillée dans la pierre.

Cette impression de grotte est typique du style Jugendstyle, en vogue entre 1895 et 1915 à Helsinki. La période n'a peut-être duré que 20 ans, mais beaucoup d'immeubles remarquables furent construits à cette époque là, et ce style est l'un des deux styles caractéristique du centre-ville, l'autre style étant le néo-classicisme des années 1820-1890. L'immeuble où ma femme et moi habitons fut construit en 1911, et sans être particulièrement remarquable, il reflète bien le style dominant de l'époque.

Les 2 premières photos ci-dessous montrent l'entrée de l'immeuble où ma femme et moi habitons, et les photos suivantes montrent quelques exemples vraiment remarquable de ces portes du style grotte.

La porte vue de la rue.

8f459c8ac18a45b999fce5d502f0d3d6.jpg

Le couloir quand on a passé la porte.

3fcdd02a9a4f5cc5a9ef5024bf1f6e54.jpg

Portes d'immeubles de Helsinki, dans le style grotte.

a7a0e70c75666f547c97e510a58908fb.jpg
e421304a62671d7d237071cb7e10bec6.jpg
94dd195c9b9e4f12092749fa5a7a60bf.jpg
c1896c58217446f7e2a5c286de4e9e60.jpg
d1f33457a854761625248c118bb397c4.jpg
278bebfed4f5068a9ff48c8901fd2ed7.jpg
5b1a5584ab90685a5ba5fd77621a5b60.jpg
b061a097048c940337ce35dc9756b676.jpg

Ce choix architectural, cette mise en scène de l'immeuble pour qu'il évoque une grotte ou un abri dans la nature, cela était fait pour plaire aux Finlandais ! Dans la culture finlandaise, la nature est plus remarquable que les inventions des hommes, le mode de vie rural et frustre est meilleur que le mode de vie urbain et sophistiqué. Et les Finlandais aiment à répéter qu'il y a 200 ans la grande majorité des habitants de la Finlande vivait isolée dans la forêt, dans des maisons en bois.

/Paul

Commentaires

  • Jugendstyle?
    Ayant habité à Nancy je crois savoir que vous français avez un mot bien propre... "Art nouveau".
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Art_nouveau

    Même si l'Ecole de Nancy et l'art nouveau à Helsinki ne se ressemblent pas enormement..

  • Merci pour votre commentaire !

    Selon mon point de vue, d'amateur et de Francais à Helsinki, le style Art Nouveau francais et le style Art Nouveau de Helsinki sont très différents. J'ai donc à dessein utilisé un mot différent du mot francais...

    Le style Art Nouveau francais/belge est exhubérant, avec des couleurs parfois pimpantes (des rouges, des bleus, des jaunes) ; il est caractérisé par une profusion de volutes, de courbes, que les contempteurs ont qualifié de "nouilles" ; il représente des plantes, des animaux. Rien de cela en Finlande : le style Art Nouveau y est sobre, presque dépouillé, serein, beaucoup moins figuratif. Comme on peut le voir sur les photos de cette note, l'impression de grotte est plus évoquée que lourdement soulignée.

    J'utilisais moi aussi le terme "Art Nouveau" pour décrire ce style à Helsinki, jusqu'à ce que je me balade, en novembre 2006, dans St-Quentin en Picardie, et que je (re)vois ce qu'était l'Art Nouveau en France : ca n'avait rien à voir avec ce que je connaissais en Finlande ! Je me rappelle d'une maison Art Nouveau de St-Quentin dont la facade comportait les nervures et les rondeurs d'un grand arbre, et les fenêtres et balcons semblaient encadrés et tenus par des branches qui sortaient du tronc : rien de cela en Finlande, rien de si poussé !

    De plus, le style Art Nouveau en Finlande s'est mélangé avec un courant qui l'a précédé de quelques années à peine : le style national romantique. Cette fusion de deux styles, et le fait que la culture finlandaise est à l'opposé de la culture francaise, ca a donné un style Art Nouveau finlandais qui est en fait bien éloigné de "l'équivalent" francais.

    Quand on pense "Art Nouveau" en France, c'est surtout les images des extrêmes qui viennent à l'esprit, les exhubérances les plus poussées, les bijoux de Lalique, les enseignes des bouches de métro parisiennes. Alors, pour ne pas donner d'emblée une impression forte et fausse aux lecteurs francais de cette note, j'ai utilisé un terme différent. J'espère qu'on m'en pardonnera ;-)

    /Paul

Les commentaires sont fermés.

La dolce vita à Helsinki, dans un appart de 91m2, situé dans le quartier bohème de la ville