• Là où se situe notre appartement

    Dans la description d'un appartement ou d'une maison, on inclut toujours, autant que possible et dans des doses diverses, des éléments temporels, des éléments géographiques, des éléments sociétaux et culturels, et bien d'autres choses qui sont extérieures à la chose que l'on cherche à décrire telle qu'elle existe au présent.

    Plus l'élément est proche, spécifique ou marquant de la chose que l'on décrit, plus il a d'importance, et plus il doit être souligné. Pour prendre des exemples d'éléments externes, tels qui me viennent maintenant à l'esprit : les états successifs du site avant la construction, le bâtisseur initial et l'historique de la construction, les habitants précédents dans l'appartement ou la maison, le quartier, la ville ou le village, le pays, le climat, les réputations changeantes et subjectives de toutes ces choses, les évolutions en cours de tous ces éléments et les futurs supposés, etc.

    Je renvoie d'ailleurs à ce que j'ai écrit dans la rubrique À propos de ce blog, car j'y ai brossé une brève synthèse des éléments externes essentiels de l'appartement.

    Pour l'appartement de ma femme et moi, l'élément contextuel le moins évident pour des lecteurs francophones, je suppose que c'est la localisation géographique.

    Le contexte géographique "simple" de notre immeuble est le suivant, du plus proche au premier parent commun avec les pays francophones européens (France, Belgique, Suisse, etc.) : notre appartement est dans le quartier dit "Harju", qui fait partie du quartier dit "Kallio", dans la ville de Helsinki en Finlande, pays nordique de l' Union Européenne.

    En ce qui concerne la Finlande, mêmes les éléments les plus généraux sont mal connus ou sources d'erreurs. Je peux reprendre chaque élément de la localisation géographique de notre appartement, du plus général au plus particulier, et débusquer des erreurs courantes. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer les liens qui vous amèneront dans wikipedia.

    • Union Européenne : par voie de terre, la Finlande ne possède qu'un seul voisin de l'UE : la Suède, avec lequel elle partage 586 km de frontière terrestre, loin là-haut, en Laponie.
      La Finlande partage aussi 729 km de frontière terrestre avec la Norvège, toujours très loin au nord, en Laponie.
      Mais en fait, la première chose qui doit venir en tête quand on pense aux frontières terrestres de la Finlande, ce sont les 1313 km avec la Russie, sur toute la longueur du pays.
      28308b82e79af8d1185f0ecab4c723eb.gif
      Image tirée de Wikipedia

    • Union Européenne (bis) : parmi les 3 pays nordiques dans l'UE (Suède, Finlande, Danemark), la Finlande est le seul pays nordique doté de l'Euro.

    • Finlande, pays nordique : la Finlande est le seul pays nordique qui n'est pas scandinave. En fait, il est tout à fait imaginable que dans 10, 20 ou 30 ans, la Finlande préfère être considérée autant comme un pays baltique que comme un pays nordique, car elle a des liens culturels très forts avec l'Estonie, et, comme les autres pays baltes, qui sont aussi membres de l'UE, sa ligne diplomatique tient compte en premier lieu des relations avec le voisin russe, ce cher voisin qui, à plusieurs reprises durant les derniers siècles, a possédé ou attaqué la Finlande et les pays baltes.

    • Helsinki : la commune de la capitale de Finlande est très étendue, elle comprend une bonne part de la banlieue de la capitale. Le centre-ville de Helsinki n'est qu'une petite partie de la commune.
      f153012cd6bd61ae7535ca525974a9d7.jpg
      Photo de Helsinki, tirée de Wikipedia

    • quartiers de Kallio et Harju : ces éléments géographiques sont a priori inconnus des lecteurs francophones, ils sont en tout cas inconnus dans le wikipedia francophone. Ce sont ces éléments que je me ferai un plaisir de décrire plus en détail, dans des billets ultérieurs.
      a47f49ed2d15a47d749e7cf82731a24e.jpg
      Photo prise lors du festival annuel de Kallio, qui se déroule durant la deuxième moitié du mois de mai

    Je m'intéresserai surtout, avec quelques billets dans ce blog et dans un futur proche, à décrire la zone géographique la plus proche de l'appartement : le bloc de l'immeuble et les rues autours. Les éléments géographiques plus généraux, c'est à dire la ville ou le pays, je n'en parlerai qu'au passage, car ce serait trop long à expliquer, trop peu spécifique pour ce blog, et je crois en avoir dit suffisamment dans ce billet, dans la perspective de ce blog sur la décoration de notre appartement et sur l'appartement lui-même.

    Je m'appliquerai bien sûr toujours à décrire l'appartement lui-même, et d'autres éléments externes, selon mon humeur, le temps qu'il fait, ce qui m'arrive dans la vie, et selon les quelques photos correctes que j'arrive à prendre.

    Paul

  • Des saris au plafond

    On aurait du mal à trouver quelque chose d'étonnant, dans la photo ci-dessous, qui montre la table à manger de l'appartement après le déjeuner d'aujourd'hui.

    229d0ca3f90c439bd5f498008f8e6940.jpg

    Non, non, ne cherchez pas à savoir ce qui se cache derrière la porte, quel est le motif du tapis au sol, pourquoi il y a une tasse à cappuccino Arabia devant la chaise contre le mur. Ne cherchez pas non plus les voiles d'un fantôme ou les signes de présence de l'homme invisible, et n'ayez pas crainte de la lampe verticale en papier dans le coin. Le Canaletto est une reproduction, ce n'est pas ca non plus qu'il faut suspecter d'originalité folle.

    En fait, pour voir quelque chose d'étonnant et de singulier, il faut lever la tête. Et voila ce qu'on voit :

    80c6dfce4aee397e1c914d01b0fe1d3d.jpg

    Il y a des étoffes indiennes tendues au plafond ! Ce sont des saris, achetés rue du Faubourg-Saint-Denis, à Paris.

    Les saris ont des couleurs vives et chatoyantes, ca donne de la chaleur aux pièces, de la douceur. Et comme les saris sont des tissus extrêmement légers et souples, ils flottent joliment en l'air, ondulant un peu sous le souffle des courants d'air.

    On peut voir, dans la photo ci-dessous, le bout du couloir de l'appartement, au-dessus duquel flotte un sari orange.

    dccefb0af6dd5f9091e88b4ef2c9ca17.jpg

    Mais comment est-ce que les saris tiennent au plafond ? J'aurais pû choisir d'utiliser des tringles de rideaux, ou des fils à tendre d'un mur à l'autre, mais j'ai préféré utiliser des tiges de bambou (achetés au rayon plantes d'Ikea), parce que c'est plus chaleureux, plus "vivant".

    On peut voir ca dans la photo ci-dessous, qui est presque à l'echelle 1:1 (c'est à dire que ce qu'on y voit a presque la même taille en vrai) et il faut garder en tête que la photo étant prise de dessous, c'est au plafond que le crochet est fixé !

    ca4dfa450d41231d65de71ffc1bf6936.jpg

    J'ai aussi préféré fixer les crochets au plafond plutôt que contre les murs, afin que les saris soient le plus près possible du plafond. Il ne faut pas oublier que quand on tend un tissu de plusieurs mètres de long, il va inévitablement se bomber vers le bas quand on le pose.

    Je laisse aux bricoleurs(-euses) le soin de comprendre toutes les étapes de la pose des saris au plafond ! La photo complémentaire ci-dessous devrait donner les derniers éléments de la solution que j'ai trouvée. Encore une fois, le fond de la photo correspond au plafond, et non pas au mur.

    ff44cc397ecbfc5eb2ec66fbe8685687.jpg

    Si vous avez des commentaires, des questions, cliquez sur le lien "commentaires" en dessous de cette note ! J'y répondrai si je peux.

    /Paul

La dolce vita à Helsinki, dans un appart de 91m2, situé dans le quartier bohème de la ville